Jeudi, février 3rd, 2011

Lutter contre l’infidélité

Qui n’a jamais été tenté de céder aux plaisirs de l’adultère? Ce que nous ne voulons pas admettre, c’est que la plupart du temps, l’infidélité est le résultat d’une « erreur du système ». Quelque chose ne fonctionne plus dans le couple et la tentation de l’infidélité survient.

1. Montrez à votre partenaire qu’il est important pour vous

Beaucoup de personnes voient leur relation comme un bien qui est protégé contre l’oxydation et l’usure. Une personne a toujours besoin de preuves d’amour et d’appréciation.

2. Le sexe n’est pas tout

Souvent les personnes sont infidèles parce que l’intimité émotionnelle leur manque. La proximité physique peut les faire s’ouvrir plus. 

3. N’exagérez pas avec les critiques et les jugements

Ecoutez ce que votre partenaire a à vous dire, ne vous précipitez pas à diagnostiquer ou à critiquer. Posez lui des questions, mais ne les interprétez pas. Il suffit de l’écouter.

4. N’évitez pas les questions difficiles

Donc, il faut s’entraîner avec le goût amer de la sincérité. Apprenez à demander des choses même s’il s’agit des questions très difficiles. Apprenez à demander à votre partenaire ce qu’il n’aime pas dans votre relation sexuelles par exemple, pour pouvoir apporter des «améliorations». Et, bien sûr, préparez vous pour entendre les vérités moins agréables à l’oreille et au cœur.

5. Ne vous montrez pas trop disponibles

Au début d’une relation peut-être que votre partenaire est heureux de voir votre disponibilité. Mais alors, votre présence ne sera plus perçue comme un cadeau, mais comme une routine, comme une habitude. Ne vous fermez pas dans la maison, ne consacrez pas tout le temps à votre relation. Impliquez-vous dans des activités sans rapport avec votre relation ou au  lieu de travail. Faites-le sentir qu’il est encore un chasseur, faites-le travailler dur pour vous séduire et vous conquérir de nouveau.

6. Ne communiquez pas trop!

Peut-être que cela vous semble étrange, mais même si la communication est une condition essentielle, il ne faut pas exagérer. Plutôt que d’essayer d’arracher des paroles de votre partenaire pour comprendre pourquoi il ne passe pas plus de temps avec vous, par exemple, vous feriez mieux de prendre des mesures. Il est erroné de limiter la communication à son niveau verbal. Il y a d’autres moyens de communication plus simples qu’un signe de tête et une réponse apathique. Essayez de vous impliquer ensemble dans des activités comme des cours de danse, une partie de tennis etc.

Il n’y a aucune garantie de fidélité dans un couple. Aucun contrat, ne peut nous l’offrir. Ce que nous pouvons pourtant faire est de nous impliquer constamment pour observer tout changement négativ dans le couple et lutter pour améliorer toujours notre relation.

Mercredi, février 2nd, 2011

Quelques règles de survie dans la jungle du concubinage

Vous vous aimez énormement, vous aimeriez passer chaque instant ensemble et vous décidez de déménager pour aller vivre ensemble avec votre partenaire.

Le concubinage avant le mariage est une bonne façon de voir si vous êtes vraiment compatibles ou non.

Au début tout est presque parfait. On dirait une lune de miel chaque jour. Vous mangez ensemble, vous vous réveillez ensemble, sans parler de la vie sexuelle. Après environ deux mois la situation commence à changer et vous devez apprendre à imposer des règles et à faire des compromis pour que les choses fonctionnent bien.

La condition la plus importante pour pouvoir surmonter de nombreux inconvénients est d’avoir le sens de l’humour. Le bon sens de l’humour. Et de temps à autre, l’utiliser pour votre propre personne. L’Auto-ironie vous aidera dans beaucoup de situations.

La règle la plus importante: ne pas opter pour un studio. Peut-être que maintenant, vous pensez que deux mètres carrés sont assez pour vos besoins. Vous avez tort. Il viendra un moment où vous sentirez le besoin d’avoirvotre coin. Une pièce dans laquelle vous isoler et vous relaxer.

La deuxième règle: Partagez vos activités de ménage. Divisez toutes les tâches par deux. Vous deviendrez frustrés, tristes si vous vous occupez de toutes activités de ménage seul(e). Mieux vaut fixer toutes les responsabilités dès le début.

La troisième règle: gardez vos principes. Certains pourraient penser, à tort, qu’une fois qu’ils vivent en concubinage, ils doivent s’engager dans toutes sortes de compromis. Tout le secret réside dans la façon de traiter certaines questions dès le début comme habitude de manger, de dormir etc. Il n’est pas bien de tolérer des choses que vous n’aimez pas dans les habitudes de votre partenaire parce qu’il continuera à faire de même.

La quatrième règle: il est bien d’avoir des secrets. Une des plus fortes tentations est de tout raconter à notre partenaire de vie: les drames du passé, les frustrations d’autres relations, des tristesses inavouées jusqu’à maintenant. Il n’y a rien de mal d’avoir des secrets que vous voulez ou devez garder pour vous-mêmes.

La cinquième règle: discuter toutes les questions financières. Vos priorités ne seront peut-être les mêmes que celles de votre partenaire. Mettez de côté une somme chaque mois pour vous assurer que chacun de vous peut se permettre une fête, un cadeau dont il a envie. Il est important de garder vos hobbies.

Mercredi, février 2nd, 2011

Les signaux d’une relation en difficulté

Vous rappelez-vous le début d’une relation où tout allait bien, où vous aviez hâte de vous revoir chaque jour et passer chaque instant ensemble? Après plusieurs années le rythme de la relation commence à se stabiliser.

Cultiver une relation dans le temps implique une série de changements. Vous ne vous tenez plus tellement dans les bras, vous changez la fréquence des parties sexuelles, les gestes romantiques sont une chose du passé, même certains gestes de votre partenaire commencent à vous mettre en colère. Peut-être que l’état des choses est normal, ou peut-être, tout simplement la relation ne vous rend plus heureux. Et, si une relation ne vous rend pas heureux, il est temps de réparer les choses ou d’y mettre fin.

Il est difficile d’accepter que notre relation ne soit plus fonctionnelle, mais ce pas doit être fait parce que c’est le seul moyen de récupérer notre bonheur. Si vous n’êtes pas trop sûr de l’état de votre relation, regardez les cinq indicateurs d’une relation dans le besoin.

1. Les disputes occupent la plupart du temps que vous passez ensemble.

Vous vous disputez beaucoup, et les discussions en contradictoire sont devenues de simples prétextes contradictoires pour vous montrer le mécontentement? Dans ce cas, vous avez dépassé la limite de disputes acceptables dans une relation.

La meilleure solution pour résoudre ce problème est le conseil conjugal. Si vous êtes disposés à sauver votre relation, parlez-en à un spécialiste. Il peut vous aider à mieux comprendre la relation et trouver des solutions.

2. La vie sexuelle en difficulté

Un signe évident d’une relation en difficulté est le manque de sexe. Soit que vous ne vous rappelez pas la dernière fois que vous avez eu des relations sexuelles avec votre partenaire, soit que vous ne vous rappelez pas la dernière fois que vous avez voulu avoir des relations sexuelles avec lui, les deux sont des signes que la vie en couple doit être revitalisée.

La chose la plus facile que vous pouvez faire est d’établir un programme pour vos rapports sexuels. Nous sommes conscients que cela ne semble pas très romantique ou spontané. Ensuite, avec un programme en place, vous pouvez essayer de raviver la flamme de la passion. Essayez de nouvelles choses, de nouveaux accessoires, des jeux de rôle, tout ce qui donnerait envie de revenir dans la chambre en question souvent.

3. Votre relation est comme une à distance, bien que vous viviez dans la même maison.

La communication est un élément essentiel dans toute relation, quand vous ne pouvez plus parler ouvertement avec votre partenaire sans crainte signifie quelque chose ne marche pas bien.

La seule solution est que vous trouviez le temps de parler sans se blâmer l’un l’autre. Discutez sur tout ce qui vous préoccupe. Cela ne signifie pas que vous devez révéler à votre partenaire toute pensée mais il est nécessaire de discuter de choses qui vous concernent (soit sur votre relation, soit sur votre travail, etc.) pour avoir une relation qui peut offrir un soutien affectif pour les deux partenaires.

4. Quand vous pensez à votre partenaire, vous vous alimentez d’énergie négative

Quand vous pensez à votre petit partenaire la chose qui vous vient à l’esprit est un geste romantique qu’il a fait ou la sensation de fatigue et d’irritation causée par lui?

Si vous avez choisi la deuxième variante, alors vous devriez changer votre attitude avant qu’il ne soit trop tard. Parlez-lui, dis-lui ce qui vous dérange et pourquoi, et essayez d’apprendre son opinion à ce sujet. Une relation fonctionnelle doit être basée sur la compréhension et la sincérité afin que les partenaires puissent voir dans leur relation un moyen de soulagement.

5. La jalousie est un aspect normal de votre relation.

Un peu de jalousie est bonne pour tout couple. Cependant lorsque la jalousie détruit l’indépendance des partenaires impliqués, la relation peut se révéler un problème. La jalousie pousse les gens à l’infidélité, qui, à son tour, détruit les relations.

Un tel comportement généralement cache des problèmes de confiance et d’image de soi. Une relation qui n’est pas basée sur la confiance n’a pas beaucoup de chances de réussite ou de faire les partenaires heureux. La seule solution possible est de découvrir la cause de cette jalousie et l’éliminer.

Mardi, février 1st, 2011

Séduction

Les hommes et les femmes pratiquent l’exercice de la séduction. Chacun avec ses propres compétences et ressources, mais aussi avec ses propres possibilités.

La séduction n’existe pas lorsque deux personnes tombent amoureux parce qu’il s’agit d’un coup de foudre.Dans ce cas, la séduction n’est pas nécessaire, parce que les difficultés n’existent pas, parce que tout se passe « en douceur ».

La séduction apparaît lorsque par exemple la femme ne veut pas répondre, n’est pas surprise, reste passive, indifférente aux signaux du sexe masculin.

On doit rappeler aussi l’idée de temps. Combien de temps a, à sa disposition un homme pour séduire une femme? Combien de temps et d’énergie sont nécessaires? Certains diront plus, d’autres moins. On ne sait pas si cela dépend de l’intensité de l’amour, de la résistance psychologique de l’homme ou de sa préparation pour faire face à l’idée d’échec. Quoi qu’il en soit, tout homme fait de son mieux quand il veut vaincre la résistance ou l’indifférence érotique de la femme qu’il aime.

Il n’y a pas de recettes secrètes parfaites et universelles. La séduction exige davantage ou moins d’efforts et beaucoup d’imagination. C’est-à-dire de la créativité. Donc, ingéniosité. Il y a une séduction verbale. Vous pouvez utiliser si vous avez du talent, de beaux mots et de nombreux compliments de toutes sortes: liés à l’aspect physique de la personne cible, en admirant certains aspects, mais aussi liés à la personnalité de la personne cible.

Les compliments bien placés réussissent à impressionner toute personne.

Cependant les mots ne sont pas suffisants. Il y a aussi les gestes et les cadeaux. Au delà des mots, surtout les femmes sont très sensibles aux cadeaux. Elles ont des préférences, des goûts personnels et des besoins. La femme-cible doit être bien étudiée. Cependant une étude individuelle n’aide pas beaucoup. Et en plus, elle prend du temps. Vous devez la combiner à la recherche d’informations que la femme cible elle-même peut vous fournir par des questions très habiles, en lui demandant son avis sur quelque chose et apprenant de cette manière ses goûts. Ses amis, collègues, connaissances peuvent aussi vous fournir beaucoup d’informations sur la femme cible.

Les cadeaux sont toujours symptomatiques. Ils disent quelque chose sur la personne qui l’offre: ses goûts, ses préférences, ses finances et sa générosité.

Les femmes aiment les surprises. C’est pourquoi l’imagination apporte du succès lorsqu’il s’agit de séduction. Les cadeaux et les surprises représentent des armes importantes de séduction car les femmes sont romantiques et, en outre, certaines aiment se vanter, parce que l’effort et l’investissement des hommes sont, après tout, son prix, pas celui de l’amour.

Il y a trois vérités universelles: les femmes aiment les fleurs, les bijoux et les parfums. Toute femme est heureuse de les recevoir. Donc, si vous n’avez pas trop d’imagination, vous pouvez recourir à cette recette universelle.

Samedi, décembre 18th, 2010

Toutes les questions sur l’amitié homme -femme

Les femmes ont été systématiquement exclues depuis les plus anciens temps du monde des hommes. La séparation des sexes a été stricte, et l’isolement et la ségrégation étaient explicites. De nos jours les choses ont beaucoup changé.

L’amitié est associée aux hommes

Les hommes se réunissent entre eux et les femmes se réunissent entre elles. Dès l’enfance, l’amitié entre les garçons était vue d’un bon oeil. Seulement quand ils deviennent adultes et se marient ou vivent en concubinage, les femmes ne voient pas avec trop d’indulgence les liens d’amitié entre les hommes car il y a le danger d’être influencés négativement.

Les amitiés entre femmes étaient tolérées lorsqu’elles ne menaçaient pas les couples, et l’idée de famille. La famille a apporté l’idée de parenté comme base de confiance mutuelle et de fidélité dans l’amitié, de cette manière est née l’expression « frères de sang » pour désigner des amis. De la relation d’amitié entre des femmes on a commencé à parler plus récemment, depuis le féminisme. L’amitié est associée aux hommes.

En fait, on dit que les hommes ont découvert l’amitié et ont inventé l’amour, et les femmes ont découvert l’amour et ont inventé le mariage.

Certains disent que l’amitié entre un homme et une femme est possible. D’autres disent qu’elle est impossible, en apportant des arguments liées aux différentes psychologies des deux sexes et à la composante sexuelle qui ne peut pas être exclue, annulée ou négligée. Certains disent que dans une relation d’amitié les hommes ont des pensées cachées et les femmes recherchent la protection. Différentes opinions, différents arguments, des réalités différentes.

Peu importe les sexes, dans une relation d’amitié il doit y avoir fidélité, loyauté et l’engagement. Par conséquent, certains soutiennent que l’amitié entre un homme et une femme est rentable, en apportant quelque chose de nouveau, de différent, pourvu qu’elle ne menace pas la stabilité sexuelle de chacun des deux amis de sexe opposé.

Dans de nombreux couples après la phase de fusion et de faim insatiable de son partenaire, les deux commencent à se lier d’amitié ou de passer du temps avec d’autres couples semblables. Tout est bien jusqu’à ce qu’une personne seule et disponible n’apparaisse pas dans le cercle commun d’amis, qui est regardé avec une suspicion dissimulée d’amitié, étant une menace potentielle pour ceux qui sont en couple. .La proximité est celle qui permet une approche coupable, parfois, en faits concrets, parfois en fantaisies.

Il y a aussi un autre problème-celui de l’implication émotionnelle. Il est difficile qu’une personne accepte que son partenaire confesse ses émotions, ses peurs, ses inquiétudes, ses humiliations et traite des sujets «interdits» avec une personne de sexe opposé. L’infidélité émotionnelle est tout aussi dangereuse pour certains comme celle charnelle, et encore plus dangereuse pour les autres.

Les psychologues disent que la plupart des hommes regardent les femmes comme des amants potentiels dans une certaine mesure et dans un certain moment. Par conséquent l’amitié où le sexe est exclu – les amis sont du même sexe – et le sang est aussi exclu- ne font pas partie de la même famille – est libre de la subjectivité, la plus pure.